BEBES DERRIERE BARREAUX...

Publié le par Nawa

Une mère et ses deux enfants détenus depuis 10 jours au centre de rétention de Oissel (76)
Ecrivons massivement au Préfet de l’Eure !!!
 

Nous tenons à vous informer de la situation inadmissible et des graves menaces qui pèsent sur Madame Hermine CHAZARIAN et ses deux enfants dont un bébé et son petit frère Houhanes, élève de l’École maternelle du Clos au Duc à Evreux.

Cette mère de famille est maintenant détenue depuis près de dix jours au centre de rétention de Oissel ... avec ses enfants.

Elle est menacée d’expulsion vers le pays qu’elle a fui, l’Azerbaïdjan ... pays que ne connaissent même pas ses enfants puisqu’ils sont nés ICI.

Houhanes a été arraché à sa scolarité et connaît actuellement des conditions de détention que nous savons, vous et nous, être psychologiquement traumatisantes et contraires aux droits les plus élémentaires de l’enfance.

Au tribunal administratif de Rouen le lundi 28 mai 2007, nous avons vu arriver et descendre d’un véhicule de police cette jeune femme portant un petit enfant dans ses bras et tenant par la main un petit garçon.

Elle était amenée du centre de rétention administratif de Oissel, où elle est détenue avec ses deux enfants.

 A l’audience, durant la plaidoirie de l’avocat de Mme Hermine Chazarian, nous ne pouvions qu’être émus par la dignité de cette femme, tenant toujours son petit enfant dans ses bras, avec, à ses côtés, son jeune fils, Houhanes, assis sur un banc du tribunal.

 Quel crime avaient commis Houhanes et son petit frère pour être présents dans un tribunal ce jour-là ?

De quel délit un petit garçon peut-il s’être rendu coupable pour être séparé de ses camarades d’école, de ses enseignants et placé en centre de rétention ?

 Quelle acte contraire à la bonne éducation de ses enfants Mme Chazarian avait-elle perpétré pour se retrouver détenue avec eux depuis quatre jours ?

 Mme Chazarian qui a fui l’Azerbaïdjan pour une vie meilleure dans notre pays a vu, pourtant, à l’issue de l’audience, son recours contre l’arrêté d’expulsion émis par la Préfecture de l’Eure rejeté.

Depuis dix jours, elle et ses enfants sont détenus et risquent à tout moment l’expulsion.

Nous pouvons encore empêcher cette expulsion et faire cesser cette situation inhumaine et contraire aux Droits les plus élémentaires de l’Homme et de l’Enfance.

Rédigez un court texte de protestation, de solidarité ... quelques lignes seulement à destination du Préfet de l’Eure (adresses et fax ci-dessous). Nous savons que cette démarche solidaire massivea été plusieurs fois payante par le passé.

Ne laissons pas faire sans rien dire ...

_________________________________________________________________

Adressez vos courriel et Télécopies de protestation aux numéros suivants :
Fax de la préfecture de l’Eure : 02 32 38 24 15

Fax du service du séjour des étrangers : 02 32 78 28 45
E-mail préfecture de l’Eure :
courrier-web@eure.pref.gouv.fr

E-mail préfet de l’Eure : jacques.laisne@eure.pref.gouv.fr

Je profite pour rajouter un rdv de soutien le 13 juin à 14h devant le tribunal administratif de toulouse (rue Raymond IV) pour Pierre Lohoua, en france depuis 10 ans,  engagé dans la vie associative de sa commune (Rabastens, Tarn), son titre de séjour ne lui a pourtant pas été renouvelé. Son contrat de travail a donc été suspendu et se retrouve sans ressource. http://www.regularisezpierre.blogspot.com/


Ecrivez, venez, mobilisez.....le gouvernement tient sur nos égoismes, nos racismes, nos jem'enfoutisme, faisons en sorte qu'il compte désormais sur notre colère....

Publié dans RG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

chieuse anonyme 06/06/2007 21:02

voilà! c'est écrit et envoyé.