UNE PETITE VOIE...

Publié le par Nawa

Peut-être que certains d'entre vous auront remarqué qu'à part des blagues douteuses sur des titres afp je ne fais plus grand chose sur ce blog. Bonne remarque ! A part de rares fois, je m'en tiens uniquement au titre. En fait je viens ici pour garder un pied dans la réalité, le net étant ma seule source d'information, mon blog m'aide à m'obliger" à la rigueur de celle ci. Car depuis quelques temps je me suis lancée dans une aventure très troublante, je m'immerge dans une vie qui n'est pas la mienne, ou juste un peu. En sortir pour revenir à ma complète réalité me procure parfois quelques difficultés et il me parait trop aisé de ne pas faire ses transitions. Hier soir j'ai donc relue les 1ères pages commencées. Oui mesdames et messieurs vous n'en avez rien à foutre mais je me suis lancée dans l'écriture d'un livre. On ne rit pas au fond de la salle svp ! Je vous en parle maintenant car l'histoire est arrivée à un point de non retour. Le point final m'est obligatoire, essentiel. Je disais donc quelques semaines d'écriture je m'étais forcée à au moins relire ce que je pensais être une 1ère partie. Et bien tenez vous bien ! c'est un carnage sans nom ! Comment ça vous n'êtes pas étonné ? C'est quand même très mauvais, bien plus que vous ne pouvez le penser, alors un peu d'étonnement que diable !  A la fin de ma lecture la souris s'est jeté sur le fichier, a cliqué droit, s'est dégonflée et moi avec. J'ai fermé, chialé un bon coup, de colère plus que de tristesse. Je comprenais que dalle. L'écriture de cette histoire me faisait tant de bien, créer quelque chose avec mes seules règles du jeu, où j'ai l'entier pouvoir d'être libre, c'était si bon. Pourquoi le résultat est si mauvais alors ? J'ai donc soupçonné ma petite voix. Oui ces derniers temps j'ai une petite voix très active affalée dans ma tête. Depuis que j'ai commencé j'arrète pas de lui foutre des coups de pieds au cul mais elle revient à chaque fois cette pétasse. "et t'es trop mauvaise, t'es pas foutu de finir un truc, t'as que ça à foutre, t'es trop conne" etc etc. A chaque phrase que j'écris la voix m'en lache une. Ah oui ! mon essai en tant que pseudo écrit vain m'a fait prendre conscience du manque de confiance en moi. On avait fait connaissance déjà y a super longtemps, mais je savais pas que c'était à ce point. 1ère page blanche et pan ! en pleine gueule. Alors là tout de suite j'ai pas été d'accord, j'ai un mec  qui me le réclame ce livre depuis si longtemps. C'est parce qu'il t'aime, l'amour facilite la pitié. Connasse il m'aime assez pour être méchant de lucidité, il m'aime même assez pour vouloir mon bien au détriment du sien. Oui on peut pas dire qu'en général je ne sois toujours facile à vivre mais là j'excelle en chianterie ! mais il est là, patient et bousculant, c'est comme ça qu'il est.
Bref, avec ma petite voix on joue au ping pong des insanités. Hier soir c'est elle qu'a gagné, mais aujourd'hui je l'ai bien niqué. Grace un peu aussi à mon ami virtuel à l'ombre d'un grand cèdre qui sans le savoir m'apporte une aide précieuse. Ses mails ont à chaque fois le bon sens du réconfort.
je vais avancer. Ce projet ne me demande rien d'autre que ma tête et du temps. Le temps même mes enfants me l'offrent ayant tout de suite compris l'importance de la chose pour le bien être commun. Je perdais pieds ces derniers temps. Des brutaux changements avec pour conséquence des infaisabilités aux possibles qu'on espérait vous destabilise un peu. Je repris mon ancrage sur la terre. Même si ce que j'écris est mauvais, j'écris. Je m'offre une thérapie pour pas cher, la page blanche est un divan de qualité. Un psy vous oblige à être honnête avec vous même, la page blanche a en plus la faculté de faire exploser illusions et mensonges en un puzzle irrécupérable, en acceptant cette violence on arrive même à égarer des pieces. Je n'écris pourtant pas une biographie, juste une fiction avec certes un peu de mes réalités. Je fais vivre un personnage qui n'est pas moi dans une vie qui n'est pas la mienne. Mais c'est étranger sorti direct de mon esprit  inscrit noir sur blanc toute la dimension de celui-ci.
Moralité ? J'écris peut-être une merde mais comme tout caca après une longue constipation putain qu'est-ce que ça fait du bien ! Je vous accorde le manque poétique de l'image mais elle a l'avantage d'être claire...
En attendant, ici, y a de fortes chances que je ne m'en tienne qu'aux titres pour encore un bon moment. Le développement est ailleurs.

Publié dans RG

Commenter cet article

marie 06/07/2009 18:23

Waou ! Surtout écris jusqu'à la fin! n'abandonne pas en route!Perso, je t'en voudrais...

Nawa 14/06/2009 22:07

Eh ben !!...je crois qu'un merci collectif s'impose. Alors merci....

Baron Rouge 14/06/2009 16:43

C'est une très bonne et belle chose l'écriture !Comme tu le dis si bien, ça peux te faire du bien... et aussi te déprimer à al relecture !C'est tout à fait normal et beaucoup passent par là (pas moi... pourla simple et bonen raison que j'arrive pas à dépasser des nouvelles de 6 à 8 pages dans le meilleur des cas).Donc mets un baillon à ta petite voix (ou mieux : sert t'en pour cette écriture à deux voix....) et continue. N'efface surtout rien : corrige, rature, cent fois sur le métier remets-toi à l'ouvrage, mais n'abandonne pas. C'est tellement fort et rare ma production indépendante (de la volonté capitalistique...).Après si ça bloque pour toi, ça peut etre un problèùme de méthode : certains préfèrent écrire régulièrement, d'autre jettent tout sur l'écran et n'y reviennent que plus tard pour élaguer à coupos de tronçonneuse, d'autres pondent péniblement deux lignes par jour, mais qui ne bougeront plus jamais d'un iota....C'est tellement personnel comme activité.Mais on sera content que tu nous régale de quelques lignes, paragraphes, chapitres ou même tomes !!Un lecteur qui vous veut du bien

david 14/06/2009 14:14

Salut:Ici vieil ordi.( marche toujours mon truc...)Vieil ordi ( une autre petite voix) pense, de part sa grande sagesse,  que ce livre va être génial...Que ce soit en qualité et ce qu'il va t'apporter ( le plus important peut-être)..Merci donc de nous faire découvrir quelques bribes ici... A+ PS: j'espère avoir vaincu la méchante petite voix que nous avons tous en nous.

denis deblog 14/06/2009 12:46

enfin une bonne nouvelle, et c'est pas si souvent sur ce blog...