JE C'EST PAS MOI

Publié le par Nawa

-qu'est-ce que tu deviens chiante ma pauvre fille !
- je t'emmerde ! tu crois que t'es mieux ?
- au moins je remue, m'active,  hurle, m'insurge, vomi parfois, espère, lutte, peut-être mais toi tu dis plus rien, tu réagis plus !
- j'ai besoin d'évènements pour réagir, rien ne se passe..
- Rien ne se passe ? Tu te fous de ma gueule ?
- j'oserai pas, ça reviendrai à se foutre de la mienne !
- l'avion du président alors que ses ministres volent déjà pour lui, la liliane et son koh lanta, les retraites, les cigares, la fuite de BP colmatée avec des chewing gum, Woerth en conseiller pôle emploi, conseiller fiscal, con tout court, sa femme, et celle des autres, l'équipe de france, grenoble qui se prend pour le bronx, et je t'évite le reste, je suis toi, je sais que tu continues à lire, mais rien...
- tu vois que rien ne se passe !
- tu me prends vraiment pour une conne !
- pas plus que moi...
- putain mais qu'est-ce qui t'arrive, t'as lair blasée, résignée, tu me fous la trouille, à rester là, à pas bouger, plus rien écrire, pas même des bétises.
- nous sommes déjà dans une grosse bétise. Tu veux que je m'insurge sur un connard de président qui s'est fait élire parce qu'il en avait une plus grosse que les autres de montre et qui voulait niquer tous les arabes parce que ce dit connard prend les deniers de la république pour passer dans pimp my fly ? Il a bouffé au fouquet's parce qu'emmaus était complet ? Non, alors faut pas s'étonner. Tu veux que je m'insurge contre cette vieille salope d'héritière dont le seul exploit est d'avoir une fortune plus vieille qu'elle ? Oh my god elle filerait de la thune à nos politiques qui lui rendrait la pareille ?! Ils vont même faire une enquête tu dis ? Avec qu'elle justice ? Celle subventionnée, par l'oréal non ? Y en a qu'une de toutes façons qui le vaut bien ! Ecoute j'ai trop mal au cul pour jouer à la vierge effrouchée. Quand Pasqua sort libre d'un tribunal t'es pas loin de penser que la prison n'est faite que pour les innocents ! Alors si on pouvait tous très vite les déclarer coupables au prix minimum pour le contribuable ça lui en laisserait un peu à se faire voler sur sa feuille d'impôt parce que ce crevard à pas les moyens de financer les culottes en soie de la femme d'un ministre qui doit en plus jamais la baiser ! Ou sur quoi encore tu dis ? les retraites ? on est entrain de se préoccuper d'un truc qui se passe après une vie de boulot quand t'as le choix entre le CDI ou Le CDD, à comprendre entre le C'est Desuite Impossible ou C'est Direct Dehors. On se préoccupe d'un truc quand on sera tout vieux quand la jeunesse diplômée se barre par boat people bosser à l'étranger, quand des crevards dans mon genre qui ont réussi dans un pays développé comme le notre à plus pouvoir manger, ou se soigner se barre dans le tiers monde pour avoir plus à bouffer. Tu vois ça a du bon la colonistation, des decennies plus tard tu peux refourguer la merde de ton pays comme main d'oeuvre 3 étoiles à l'envahi, le pire c'est que tout le monde est content !
- tu vois comme t'es amère !
- Mais j'espère bien l'être ! ce que tu suces c'est un baton de sucre d'orge ? Non !
- Ils avaient raison alors tout ces cons de dire que t'allais changer avec l'âge, te résigner.
- Se taire vaut résignation ?*
- Je crois.
- Et moi le contraire.
- C'est pourquoi t'arrive pas à foutre un point final à ce blog.
- Non, c'est juste que je crois que rien ne se termine comme rien ne commence, une perpetuelle continuité, comme celle qui nous mène inlassablement contre le mur, celui de l'horreur humaine qui fini dans les livres d'histoire, celle qui ramène vers la rage de la dignité.
- Ah commence pas avec de grands mots démago !
- Et c'est toi qui me parle de lutte ? Tu veux lutter pour des retraites ou des idéaux ?
- la retraite est un idéal.
- tu te trompes, ce n'est qu'une conséquence d'un idéal. Etre choqué des titres des journaux, s'indigner sur des passe-droit, des magouilles de mafieux sans honneur et sans code, se battre pour des retraites tout ça revient en gros à soigner le rhume d'un sidaïque.
- Mais il faut condamner, pointer, expliquer, exprimer notre désaccord.
- Pourquoi ? Pour des manifs inscrites dans les agendas des téléphones portables ? Pour un semblant de lutte quand le combattant est tétanisé entre sa peur de perdre et ce qu'il pourrait gagner ? Quand l'illusion de la démocratie tient tjs après un référendum bafoué ? Pour des anarchistes encartés ? Des fachos arriérés ? Des prosélytes ? Parce que l'union fait la force mais commence toi d'abord ? Pourquoi ?
- Pour pas qu'ils fassent n'importe quoi ! qu'ils sachent qu'on est là
- Qui ils ?
- le président et sa cour.
- A parce que tu trouve que déjà ils font pas n'importe quoi ? Mais c'est surtout parce que nous faisons n'importe quoi. j'en ai marre de me répéter, j'ai l'impression de dire toujours la même chose, la solution n'est pas politique, la solution se cache dans un autre grand concept démago l'éveil des consciences, prendre conscience du financement des guerres, des trafics en tout genre, des politiques pourris par nos achats en CB, nos découverts autorisés, nos crédits inespérés, par cette facheuse habitude de vivre au dessus de nos moyens. et puis merde tu me fais chier ! Je garde mes indignations pour mon quotidien et le tien, je garde mes espoirs pour nos aujourd'hui, j'attends le mur comme une délivrance, l'horreur humaine à imprimer, elle n'est pas loin, elle arrive, j'attends qu'ils perdent ce qu'ils croyaient avoir pour connaitre enfin le gout de la bataille, qu'on le veuille ou non, la merde reste le meilleur moyen pour faire pousser les plus belles fleurs.
- Ca va, je voulais juste vérifier que t'étais pas morte dans ton coin.
- J'ai jamais été plus vivante, j'ai juste plus besoin de l'écrire pour le prouver.
- Oui moi aussi je la sens cette vie qui fremit, peut-être ce demain étranger.
- Tais toi, demain est bcp trop loin.
- Pourtant c'est bientôt aujourd'hui demain.
- Voilà le raisonnement typique d'un gros con tellement préoccupé par ses demains qu'il peine dans ses aujourd'hui, le seul raisonnement capable de sortir 3 banderolles pour des retraites.
- Ta gueule.


Conclusion ? même avec moi je tombe pas d'accord, même bourrée !

Publié dans RG

Commenter cet article

myu 22/07/2010 17:52



lol tres sympathique  comme billet ^^